NOS ATOUTS

.

  • Le directeur de l’établissement à une expérience exceptionnelle de + de 10 000 Heures d’enseignement sur le programme de médecine et pharmacie (chimie – biophysique) depuis 1996.

 

  • La compétence et l’expérience de l’équipe dirigeante, Docteurs d’Université, enseignant elle-même les matières sélectives depuis 1996.

 

  • Pour être les plus performants possibles, nous ne proposons aucune autre formation. Nous sommes volontairement spécialisés dans la préparation des concours PACES (= L1 SANTE) : MEDECINE, Dentaire, Kiné et Sage-femme et PHARMACIE.

 

  • La présence quotidienne du Directeur et de sa collaboratrice dans l’établissement durant toute l’année.

 

  • La qualité de l’enseignement assuré par des enseignants sélectionnés pour leur pédagogie, leur disponibilité et leurs qualités humaines.

 

  • La totalité des matières traitées.

 

  • Les enseignements dirigés et les colles effectués dans notre établissement tiennent compte du programme de l’année en cours puisque des changements sont fréquents tous les ans dans chaque matière à la Faculté : pas de question hors programme !

 

  • Création de nouveaux ED et sujets d’examens tous les ans.

 

  • Pas de frais supplémentaires en cours d’année : tout est inclus (polycopiés, documentation, colles supplémentaires, … )

 

  • Le Directeur et sa collaboratrice, l’équipe des enseignants et des étudiants en Médecine et Pharmacie anciens élèves de Concours SUP sont quotidiennement à l’écoute de chaque étudiant pour apporter des conseils d’organisation, un soutien moral, …

 

  • La qualité de nos enseignements assure des taux de réussite réguliers d’au moins 70 %, aussi bien en MEDECINE qu’en PHARMACIE.

L’OBJECTIF DE CONCOURS SUP EST DE FOURNIR AUX ETUDIANTS DES ATOUTS SUPPLEMENTAIRES POUR REUSSIR.

Les étudiants qui abordent les études supérieures quittent un environnement auquel ils étaient adaptés depuis de nombreuses années.

En première année, ils sont confrontés :

  • à l’anonymat de l’enseignement à la Faculté : la relation personnalisée entre enseignants et enseignés disparaît ;
  • à un changement radical de l’organisation de leur travail lié au rythme universitaire très soutenu ;
  • à un enseignement très diversifié, concernant une multitude de disciplines. Des livres et polycopiés correspondants aux cours donnés n’existent que très rarement car le contenu des programmes est défini par les professeurs eux-mêmes qui peuvent le modifier d’une année sur l’autre ;
  • à un changement complet du contrôle des connaissances. L’enseignement dispensé à la Faculté ne permet pas aux étudiants de s’entraîner suffisamment et d’estimer leur niveau réel par rapport à celui exigé pour le concours car aucun contrôle des connaissances n’est effectué ;
  • à la difficulté du concours de cette première année : la sélection est sévère (environ 15 à 20 admis sur 100 candidats en Médecine et 20 à 25 sur 100 candidats en Pharmacie selon les années).

 

Devant ces difficultés, il est bien sûr impératif de travailler très régulièrement, de manière soutenue et méthodique.

 

Il est également important de s’entourer d’une équipe spécialisée qui permette de s’entraîner avec une méthode de travail rationnelle et efficace.

La première année de Licence Santé (PACES ou L1 Santé) est divisée en deux semestres :

Le premier semestre comprend 4 Unités d’Enseignement (UE) communes à toutes les spécialités.

Les étudiants passent les mêmes épreuves à la fin du 1er semestre (vers le 10 décembre). Par contre, les coefficients des épreuves sont différents pour chacune des spécialités. Cela permet de publier 4 classements différents correspondants aux 4 concours.

 

Le deuxième semestre comprend 4 UE communes à toutes les spécialités + 1 UE spécifique (médecine ou pharmacie).

Chaque étudiant a la possibilité de suivre 1 ou 2 UE spécifique en fonction des concours qu’il souhaite passer à la fin du 2ème semestre.

En fonction des notes obtenues au 1er et au 2ème semestre et en tenant compte des coefficients de chaque spécialité, 4 classements seront publiés : l’étudiant sera admis dans la filière de son choix si son classement est inférieur au Numerus Clausus.

schema

nos atouts